Depuis les années 90s, le soja est devenu super populaire comme produit alimentaire de santé et a été publicisé comme une excellente source de protéines pour des végétariens et des végétaliens. Malgré l'éloge que reçoit le soja, il y a aussi beaucoup de controverse, surtout à cause du lien entre le soja et le cancer du sein. Alors qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux? Nous avons décidé de regarder le soja de façon plus approfondie pour que vous puissiez avoir tous les faits.

Le soja (ou graine de soja) est une légumineuse originaire de l'Asie. Le soja a un taux élevé d'isoflavones, un estrogène de plante. L'isoflavones agit comme l'estrogène dans le corps mais a un effet beaucoup plus faible. Il y a beaucoup de facteurs à considérer lorsque nous évaluons si ces isoflavones sont nocifs ou non, notamment l'ethnicité, les niveaux d'hormones, et le type de soja utilisé (non fermenté vs. fermenté), (1). Le soja est une protéine complète, signifiant qu'elle contient tous les acides aminés essentiels que le corps ne peut pas produire seul. À cause de ceci, le soja est utilisé comme alternatif aux produits laitiers et à la viande, en plus d'être ajouté dans plusieurs produits pour augmenter la teneur en protéines. (2)

Depuis que le soja est devenu si populaire, des études ont été faites pour évaluer s'il est nocif ou bénéfique pour la consommation humaine. Des petites études ont démontré que le soja peut réduire les symptômes de ménopause, possiblement réduire la probabilité de développer le cancer du sein ainsi que la récurrence du cancer du sein, et peut même protéger contre le cancer de la prostate. Certaines études ont démontré que les isoflavones du soja peuvent aussi protéger contre le dommage cognitif. (3) Il est important à noter que plusieurs de ces études étaient petites et ont seulement été effectué sur des animaux, rendant cela difficile de tirer des conclusions de l'ensemble des avantages du soja.

Un inconvénient du soja est que 90% des graines de soja cultivées aux États-Unis sont génétiquement modifié et les plantes sont arrosées avec des herbicides chimiques qui peuvent causer des allergies, la stérilité, des malformations congénitales, et d'autres problèmes. (4) De plus, plusieurs produits à base de soja sont des extraits chimiques au lieu de la légumineuse entière et ces extraits sont ajoutés à des burgers et des suppléments de protéines. Du soja non fermenté, même du soja biologique, contient des antinutriments qui peuvent être nocifs au corps et causer du dommage. Bien que des isoflavones peuvent être favorables, il a été démontré qu'ils peuvent affecter les niveaux d'estrogène qui mènent à certains types de cancers, de débalancements d'hormones et d'infertilité. (6)

Le soja fermenté

Malgré la controverse du soja non fermenté, une chose reste vrai: le soja fermenté est un aliment sain et est sécuritaire et bénéfique à consommer. Le soja fermenté a plus de protéines que du soja non fermenté, faisant en sorte qu'il soit un meilleur substitut de protéine pour les végétariens et les végétaliens. (7) Et ces antinutriments dans le soja non fermenté? La fermentation détruit ces antinutriments et les effets négatifs qu'ils pourraient avoir. (8) Le soja fermenté est une bonne source de K2, un nutriment qui prévient l'ostéoporose, la maladie cardiovasculaire et la démence.

Des produits de soja fermenté nourrissent l'intestin, stimule les bonnes bactéries intestinales, et aide à l'absorption des nutriments. Notre système immunitaire commence dans notre intestin. Le soja fermenté a l'effet secondaire positif d'améliorer l'immunité et il est aussi plus facile à digérer. (9) Le soja fermenté, comme le miso, le natto et le tempeh, est le meilleur livreur à aliment-entier de probiotiques avec des acides aminés complets, des phytonutriments et des antioxydants. Il est prouvé que le soja fermenté a des propriétés de guérison pour le système digestif et est avantageux pour la santé humaine partout au monde.

“Le soja est seulement sain s'il est biologique et fermenté correctement.”
Traduit de Dr. Mercola (10)

En résumé, des graines de soja fermenté sont différentes du soja conventionnel surtransformé car il inclut:

  • Moins d'immunoréactivité comme indiqué dans la recherche tierce
  • Tous les acides aminés essentiels - les éléments constitutifs complets pour guérir la paroi intestinale
  • De la L-glutamine d'origine naturelle - un acide aminé important pour favoriser la santé des cellules immunitaires dans l'intestin
  • Des polyphénols biodisponibles - des antioxydants puissants qui proviennent seulement de plantes qui sont fermentés et plus faciles à digérer et absorber.
  • Tous les micro-organismes, enzymes et nutriments avantageux

Soulagement complet de l'intestin

À Living Alchemy, nous fermentons du soja par moyens naturels et traditionnels pour tous nos produits Symbiotiques Votre Flore. Notre Kefi-Soy™ est une fermentation kéfir-comboucha unique de graine de soja certifié biologique par la USDA et vérifié par le Projet Sans-OGM avec diverses souches de micro-organismes vivants pour nourrir et guérir l'intestin. Notre soja fermenté est le meilleur milieu pour ces micro-organismes avec des résultats prouvés. Nous utilisons aussi la meilleure qualité provenant de l'Europe.

Rassurez-vous que notre Kefi-Soy™ convient aussi aux femmes qui doivent optimiser leur santé digestive, vaginale et urinaire. Lorsque du soja biologique, sans-OGM est fermenté avec les souches importantes bénéfiques pour les femmes, il créé un écosystème du corps entier plus sain. C'est pourquoi Living Alchemy a créé Votre Flore FEMME. Ce complément alimentaire naturel est fait avec notre jus de canneberges séchées fait à partir de notre soja biologique unique fermenté du kéfir-comboucha et de la roselle (une espèce d'hibiscus). Votre Flore FEMME a été formulé spécifiquement pour aider les femmes à maintenir leur santé vaginale ainsi que guérir et prévenir des infections urinaires, tout en fournissant une bonne santé intestinale!

Prenez notre quiz Votre Flore pour voir quel Symbiotiques Votre Flore est le meilleur pour vous!

 

 

References:

1. Harvard School of Public Health. Straight Talk About Soy. Harvard School of Public Health. https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/soy/ Accédé le 1er janvier 2020.

2. Harvard School of Public Health. Straight Talk About Soy. Harvard School of Public Health. https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/soy/ Accédé le 1er janvier 2020.

3. Harvard School of Public Health. Straight Talk About Soy. Harvard School of Public Health. https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/soy/ Accédé le 1er janvier 2020.

4. Dr. Mercola, Joseph. Oct 23, 2012. The Health Dangers of Soy. Huffpost. https://www.huffpost.com/entry/soy-health_b_1822466?guccounter=1 Accédé le 1er janvier 2020.

5. Barrett, Julia R. June 2006. The Science of Soy: What Do We Really Know? Environmental Health Perspectives. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1480510/ Accédé le 12 janvier 2020.

6. Konkel, Lindsey. Nov 3, 2009. Could Eating Too Much Soy Be Bad for You? Scientific American. https://www.scientificamerican.com/article/soybean-fertility-hormone-isoflavones-genistein/ Accédé le 5 janvier 2020.

7. Harvard School of Public Health. Straight Talk About Soy. Harvard School of Public Health. https://www.hsph.harvard.edu/nutritionsource/soy/ Accédé le 1er janvier 2020.

8. Dr. Mercola, Joseph. Oct 23, 2012. The Health Dangers of Soy. Huffpost. https://www.huffpost.com/entry/soy-health_b_1822466?guccounter=1 Accédé le 1er janvier 2020.

9. Dr. Mercola, Joseph. Fermented vs. Unfermented Soy: Whis is Better? Dr. Mercola. https://probiotics.mercola.com/fermented-vs-unfermented-soy.html Accédé le 12 janvier 2020.